We ship worldwide. Livraison offerte dès 180€ d'achat.

La self-défense où comment se défendre en cas de pépin 🥷🔥 ?

Abordons aujourd'hui un sujet qui nous tient à coeur et qui pourrait vous servir un jour dans votre vie (même si on ne vous le souhaite pas ! ). 🌸

86% des Françaises disent avoir été victimes d’au moins une forme d’atteinte ou d’agression sexuelle dans la rue. Il n'en faut pas plus pour nourrir un sentiment d'insécurité et se poser des questions quand on sort dans la rue...
Apprendre la self-défense peut être un bon moyen pour sortir dans la rue plue sereine, mais aussi une manière générale pour accroître sa confiance en soi et sa force. 

Certains voient en la self-défense une manière extrême, générant une réaction violente. En réalité, en pratiquant la self-défense, il ne s’agit pas d'exécuter un enchaînement de kung-fu contre son agresseur mais plus simplement de suivre son instinct de survie et de protection avec des gestes aussi simples que maîtrisés. Soyons claires, pratiquer la self-défense n’a donc pas pour volonté de blesser gravement une autre personne. Une fois posé ce principe de base, penchons-nous sur le sujet : comment se défendre en cas de danger ?

L’auto-défense en français, ou self-defense en anglais, constitue tout d’abord un entraînement. Le but de cette pratique physique est d’acquérir la capacité de maîtriser les techniques nécessaires pour se défendre. D’un point de vue légal, la self-défense ne pose pas problème car cette pratique est considérée comme de la légitime défense. Vous disposez de ce droit pour vous protéger en cas de danger immédiat.

Comment fonctionne la self-défense ?

La self-défense se base sur des techniques d’arts martiaux ou de sports de combat, mais ne constitue pas un art martial en elle-même. Cependant, elle peut être considérée comme un sport à part entière, car son apprentissage se révèle exigeant (aussi bien physiquement que mentalement). La self-défense utilise des techniques d'arts martiaux japonais traditionnels (aïkido, judo) qui permettent de travailler des principes fondamentaux comme la gestion de la distance de sécurité, de l'équilibre et de la direction d'attaque. Elle emprunte aussi des éléments à certains sports de combat (boxe, lutte, karaté, taekwondo), qui entraînent les participantes à travailler l'endurance, la fatigue, la douleur, la rapidité, ainsi que la gestion de la surprise.

Pourquoi se mettre à la self-défense ?

"Le but pour ces femmes qui n'ont pas envie d'être confrontées à la violence est de pouvoir prendre confiance en elles, tout en apprenant la self-défense". On distingue trois types de participantes.

1 - Tout d'abord, certaines femmes souhaitent apprendre une activité physique utile.

2 - D'autres ont vécu une agression et ont donc peur de sortir dans la ruePour ces femmes qui ont vécu une agression physique, "la confiance ne se  gagne pas d'un coup, mais, au fil du temps, elles découvrent ce dont elles sont capables".

3 - Enfin, quelques femmes ont envie d'apprendre à se défendre sans avoir connu d'agression mais prennent des cours "au cas où". Ces femmes cherchent principalement à se sentir rassurées et en sécurité lorsqu'elles sortent. 

Au-délà de l'apprentissage physique, la self-défense se travaille sur le plan mental et les poussent souvent dans leurs retranchements pour (re)prendre progressivement confiance.

Dans quelles circonstances utiliser la self-défense ?

Cependant, il est à noter que le but de la self-défense est de faire cesser l’attaque le plus rapidement possible. La réponse doit être proportionnée à l’attaque, et il ne s’agit de self-défense que lorsqu’on est attaqué en premier.

5 points sont primordiaux pour reconnaître les différents dangers :

  • Repérer le ou les agresseurs : dans de très nombreux cas, il s’agit d’un homme adulte.
  • Repérer les comportements suspects : le potentiel agresseur vous regarde-t-il avec insistance ? Est-il trop proche de vous ? Vous suit-il ?
  • Savoir réagir en cas d’agression : les cours de self-défense permettent aussi de travailler sur le plan mental, de façon à ne pas se retrouver figée face à une agression. Le simple fait de pouvoir réagir sans riposte physique peut vous sauver.
  • Repérer les sorties de secours : lorsqu’on se défend face à une agression, vous n’avez que très peu de temps avant que votre agresseur se mette à riposter. Ces quelques secondes ou minutes peuvent vous permettre de fuir. C’est pourquoi repérer les issues est primordial pour s’éloigner le plus vite possible du danger.
  • Repérer les endroits confinés : si vous êtes poursuivie, repérez un endroit où vous savez que l'on ne pourra pas vous atteindre. Si votre agresseur a toujours l’intention de s’en prendre à vous, contactez immédiatement le 17 ou le 112 (numéro d’urgence gratuit), ou par SMS le 114 si vous êtes une personne sourde, malentendante ou ayant des difficultés à parler.

On vous met un lien vers une vidéo Youtube qui vous explique 3 techniques d’auto-défense 👇
https://www.youtube.com/watch?v=8Y_VPcTxsok

Quoi qu'il en soit, si vous hésitez et que vous en avez envie, n’hésitez pas à regarder autour de chez vous pour trouver des cours de self-défense et essayer ! C'est aussi apparement le bon endroit pour rencontrer plein d'autre nana girl power 💪! 

On espère que vous avez apprécié ce petit article et on vous souhaite une belle journée,

La B.b Team.

La B.b Team

Contact

Vous avez une question? N'hésitez pas à nous envoyer un message sur hello@boumboom.com. Nous tâcherons d'y répondre le plus rapidement possible.

Aide

Guide des tailles

Suivez Nous

B.B. News

Abonnes-toi à nos B.b News et profite de 10% sur ta première commande.